CONCLUSION DU TPE

 CONCLUSION

 

 

La connaissance de la bioluminescence par l'Homme remonte, comme nous l'avons vus, à l'antiquité, même si son fonctionnement restait encore inconnue. A partir du XIXeme siecle, le physiologiste Raphaël Dubois ainsi que monsieur McElroy pour mettre en évidence le procédés de la bioluminescence, qui est issue d'une réaction chimique complexe entre un substrat nommé Luciférine et une enzyme nommé luciférase. Cette réaction nécessite de plus du magnésium(Mg2+, de l'oxygène et de l'eau. Par la suite on c'est rendu compte qu'il y avait trois types de bioluminescence, celle extra cellulaire, intracellulaire et la symbiose avec les bactéries luminescente. Le complexe enzyme+substrat, l'ATP, le magnésium, l'oxygène est l'eau poduisent donc une réaction bioluminescente c'est a dire l'apparition de photon ( de lumière ). L'ATP sert à activer le substrat, et le magnésium à activer l'ATP. Il existe aussi d'autre forme de bioluminescence comme celle dû à la présence de bactérie luminescentes. De plus on sait que les animaux, comme la luciole, capable de bioluminescence en tire plusieurs fonctions. Des fonctions diverses et varier : pour se camoufler, pour se défendre, pour comuniquer, attirer proies ou paretenaires sexuelles, pour s'éclairer, ou encore améliorer son milieu de vie. Pour illustrer nos recherche nous nous sommes renseigner sur une expérience possible à réaliser. Sauf que ne  pouvant faire une expérience typique à la bioluminescence à cause de produit toxique présent, nous nous sommes reporté sur une autre expérience qui nous à permis d'observer un phénomène fluorescent, ce rapprochant toutefois du phénomène bioluminescent.  Les professionnels, grâces à la recherche et  leurs différentes expériences,  ont assimilé le phénomènes de la bioluminescence pour pouvoir les réapliquer et développer de nouvelles techniques  pour la médecine par exemple, dans l'imagerie cérébrale ou chez les petits animaux, ou encore dans l'alimentation, l'environnement etc. Néanmoins le phénomène biologique à l'état de nature est aussi utile à l'homme qui s'en inspire ou encore l'utilise à des fins usuelles tels que s'éclairer, ou en accessoire de mode.  

En matière d'écologie, l'utilisation de la bioliminescence pourrait infiniment nous aider, car c'est un procédés non polluants qui pourrait visé a remplacer nos ampoules ( déjà basse consommation) ou encore les lampadaires dans la rue. Cette idée de remplacer les lampadaires, avec des techniques bioluminescentes vient d'une équipe chercheuse de l'université de Cambridge.

De plus certaines techniques d'imageries restent encore à améliorer et à developper.

La bioluminescence nous cache encore bien des choses, que nous réserve t-elle pour l'avenir des hommes et de la planète ? 

 Arbre

 

 

 

                                                             Merci de votre visite,  Elsa.L; Hitirere.L et Elodie.L . Classe de 1s1, TPE Session Mars 2011

 

 

                                                                                                                         Acceuil 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×